Blogues

mar 24, 2013 | Publié par kleryann

Engouement portugais

Capture d’écran 2013-03-24 à 09.30.17

L’avez-vous remarqué? Le Portugal a le vent dans les voiles au Québec. Grande dégustation de Montréal, Salon international des vins et spiritueux de Québec, ces deux grands rendez-vous vinicoles ont mis de l’avant le pays de Magellan. Et ce n’est pas sans compter sur le monopole d’état qui propose aujourd’hui sur ses tablettes une large sélection de vins portugais.

Bien entendu, quelques régions comme le Douro, le Dao, la Péninsule de Setubal et le Vinho Verde ont déjà établi leur réputation. D’autres, parcourent tranquillement le chemin qui les conduira à une reconnaissance future. C’est peut être le cas de Tojo, une des premières régions à découvrir après avoir visité Lisbonne, la capitale du pays.

Avec des cépages autochtones tels que le Touriga Nacional, le Trincadeira et le Castelão, la cuvée Cardal n’essaie pas de se mesurer aux plus grands mais vous offrira pour le prix un vin souple, sur des notes de fruits rouges et noirs. Bien structurés, les tanins servent de support vertébral à ce vin qui fera le bonheur des premières viandes grillées. Vous serez également surpris par la persistance aromatique, qui s’étire sur le palais à l’image d’un soleil couchant sur les côtes portugaises.

Saúde!

Portugal, Vinho Regional Tejo, Cardal 2010, Quinta da Alorna (SAQ 10838675 – 12,30$)

Categories: Blogues, Dans le verre

Comments are closed.