Escapade en Beaujolais, arrêt chez Foillard

Ah! le beaujo! Si tous les moments sont bons pour faire sauter le bouchon d’une bouteille de gamay, le printemps est un moment de l’année des plus propice à ce genre de plaisir.

C’est qu’il y a dans les vins de cette région un je-ne-sais-quoi d’aérien et de réconfortant. Des vins qui débordent d’odeurs printanières et qui, lorsqu’ils se glissent en bouche, illuminent l’esprit par leur fraîcheur.

Invité en avril dernier par l’agence Rézin à une dégustation des vins du domaine Foillard, j’ai pu en apprendre un peu plus sur les vins du domaine, autour d’un repas bien exécuté par le chef de la VV Tavernä. Un endroit où vous pourrez déguster des vins de spécialité et d’importation privée, mais aussi des bières de micro-brasseries et de beaux spiritueux tout en dansant ou en regardant les séries éliminatoires de hockey. Bref un endroit convivial, doté d’une profondeur d’âme, au même titre que les vins que j’ai pu déguster.

Installé à Villié-Morgon, le domaine est connu pour sa production de morgon. Deux cuvées font partie des incontournables du domaine, les Corcelettes et la Côte du Py. Jean Foillard produit également une petite quantité de fleurie. Des vignes qu’il loue à son frère sur le climat « Grille Midi », un des terroirs les plus réputés de l’appellation, situé au coeur d’une arène granitique remarquablement exposée au soleil de midi. Si  le millésime 2015, fût chaud, très chaud, cette cuvée a su conserver une incroyable fraîcheur. Le vin présente un profil gourmand, soyeux et lisse, équilibré par une acidité qui tire les ficelles en arrière sans jamais s’exposer au public.

Le reste de la dégustation s’est articulé autour de différentes cuvées de morgon avec deux millésimes 2014 qui pour ma part, m’ont particulièrement séduit, notamment sur  la cuvée Les Charmes Éponyme. Un nom qui m’a d’ailleurs amené à questionner Agnès: pourquoi ne pas se limiter à « Les Charmes »? Simplement parce que ce climat est également connu plus au nord, en Bourgogne et sur plusieurs appellations. Elle m’a d’ailleurs confié qu’une réflexion est en cours pour renommer toutes les cuvées du domaine en enlevant les noms des climats, qui selon elle ne reflètent pas nécessairement la pleine identité des vins du domaine.

Jean Foillard, Crédit photo: le Figaro

Ainsi, en 2015, Jean Foillard produira la cuvée les Athanors (fourneaux utilisés par les alchimistes). Un vin issu de vignes ayant bénéficié bien malgré elles d’un mûrissement exceptionnel, atteignant des degrés potentiels d’alcool anormalement élevés pour la région. Reste que la marque de commerce du domaine, c’est sa capacité de produire des vins frais et précis, malgré la chaleur du millésime. Le reste de la dégustation nous a confirmé cela.

Le morgon « classique » 2015 offre des notes de fruits rouges bien mûrs et une trame tannique juteuse. Ample en entrée de bouche,  le vin s’étire dans une verticalité qui lui donne un caractère très digeste.

Les vignes de Corcellettes 2015,  terroir plus au nord de l’appellation, sont issues d’un sol plus sableux. Le vin est souple, floral, avec une pointe poivrée. De toute les cuvées, il s’agit selon moi de celle qui se livre le plus facilement et que vous pourrez ouvrir sans tarder en attendant la cuvée Les Charmes Éponyme. Un vin d’une rare élégance, à la fois floral, sauvage et caressant, bénéficiant d’un sol plus granitique et d’une altitude qui frôle les 400m. Un vin qui offre autant de fougue qu’il a de grâce et qui profitera d’un petit séjour en cave.

Enfin la cuvée iconique de la Côte du Py présente dans un premier temps un profil assez nerveux, quasi sanguin, pour laisser place à une matière ample et juteuse en bouche. Les tanins viennent appuyer une formidable impression minérale qui étire le vin en longueur. 

À contre-courant des millésimes qualifiés « d’exceptionnels » de par leur ensoleillement et leur chaleur, c’est sur des années plus fraîches comme 2014 que l’on produit chez les Foillard la cuvée 3,1416.  Un vin issu de vignes de plus de 100 ans plantées elles aussi sur la Côte du PY. C’est au chai, après dégustation, que la décision finale se prend d’isoler ou non ces vignes. Quoi qu’il en soit, ces deux cuvées méritent que l’on patiente avant de les ouvrir et feront mentir cette certitude trop répandue selon laquelle les vins du Beaujolais ne vieillissent pas.

À la fin de la rencontre, une question me trottait dans la tête. Peut-on retrouver d’autres appellations produites par un des membres de la famille Foillard? Oui! Alex Foillard élabore depuis le millésime 2016 des vins sur les appellations côtes de brouilly et pouilly-fuissé. Des vins que j’ai déjà hâte de goûter si sa production lui permet d’en envoyer un peu par ici.

Merci à l’agence Rézin pour l’organisation de cette rencontre-dégustation.

Liste des vins dégustés et disponibilités à venir:

Collection Rézin, beaujolais 2015 (SAQ 12454958 – 20,92$)

Morgon, Classique 2015 (SAQ 11964788 – 23,96$)

Morgon, Vignes de Corcelette 2015 (SAQ 12201643, dispo août 2017 – 38,75$)

Morgon, Côte de Py 2015 ( ip, hiver 2018 – 42,74$)

Morgon, Les Charmes Éponyme 2014 ( courrier Vinicole de novembre – 41,45$)

Fleurie 2015 (ip, hiver 2018 – 51,58$)

Morgon, 3,1416 2014 (ip, hiver 2018 – 76,43$)

Les vins du sud-Ouest de la France au salon des vins de Québec, découvrez-les!

À quelques jours du salon international des vins et spiritueux de Québec, je vous invite à plonger tête baissée dans une région tout aussi connue pour sa gastronomie que pour les merveilleux vins qu’on y produit. Partez à la découverte de cépages locaux et profitez de la diversité des vins que la région du Sud-Ouest de la France a à offrir. Les 28,29 et 30 avril, au salon des vins,venez rencontrer les vignerons du Sud-Ouest et déguster leurs vins. 

Une région de bon goût, où il fait bon vivre

Avec Toulouse comme capitale régionale, le Sud-Ouest ne cesse de séduire les touristes de passage. Une région nichée entre la mer Méditerranée, l’océan Atlantique et les Pyrénées, traversée par de nombreux chemins menant à St-Jacques-de-Compostelle.

Ici, on ne fait pas de compromis sur la qualité. Le Sud-Ouest s’inscrit d’ailleurs comme la première région d’Europe en nombre de produits qui bénéficient d’un label de qualité officiel. Jambon de Bayonne, Roquefort, Laguiole, porc noir de Bigorre, canard gras, sans oublier le fameux Cassoulet de Castelnaudary, ne sont que quelques exemples gastronomiques qui mettent l’eau à la bouche, ou le vin dans le verre, c’est selon.

 

Des vins uniques

Bien entendu, les vins de Cahors et de Madiran portent haut les couleurs du potentiel vinicole du Sud-Ouest. Mais là ne s’arrête pas l’identité vinique de la région. Si le malbec et le tannat signent des vins généralement sombres et puissants, capables de supporter la générosité d’un cassoulet ou d’un ragoût de gibier, le fer servadou offre des vins d’une grande diversité en fonction de son lieu de plantation. Sous le nom de  mansois, il donne naissance au Marcillac, appellation située à proximité du massif-central. Dans le verre, un vin au profil vif et fruité, doté d’une belle trame épicée.

Plus au sud, du côté de Gaillac, il prend le nom de braucol et s’associe à des cépages tout aussi uniques comme le duras et le prunelard. Il en ressort des vins d’une grande fraîcheur, faciles à boire, gourmands et très fruités. En plus des vins rouges que l’on y produit, vous trouverez sur cette appellation une panoplie très intéressante de vins blancs, rosés et effervescents. 

Les vins de Fronton,  issus du cépage négrette, sont également à découvrir. L’appellation est connue pour la production de vins rouges, mais aussi rosés. Des vins ronds, souples et floraux, portés par une puissance aromatique assez intense qui en fait de bons compagnons de table.

Mais le Sud-Ouest vinicole produit aussi des blancs que vous trouverez dans l’appellation Côtes-de-Gascogne. Des vins d’une grande fraîcheur agrumée et  plutôt légers.

Les amateurs de vins blancs plus sucrés trouveront chaussure à leur pied grâce au Pacherenc du Vic-Bilh, ou encore au Jurançon, deux appellations connues pour leurs vins doux mais aussi pour leurs vins secs issus des mêmes cépages: petit manseng, gros manseng, petit courbu et arrufiac.

Un futur prometteur

Dans ce monde viti-vinicole dans lequel les cépages internationaux prennent une place importante, les cépages et les vins du Sud-Ouest offrent une alternative des plus intéressantes qui saura séduire les amateurs de vins. Bruhlois, Irouléguy et Saint-Mont sont d’autres appellations que je vous encourage également à découvrir.

3 vins à découvrir ce printemps 

Fronton rosé 2015, Château Bellevue La Forêt (SAQ 219840 – 14,55$)

Marcillac, Lo Sang del Païs 2015, Domaine du Cros (SAQ 743377 – 16,80$)

 Cahors 2013, Château de Haute-Serre (SAQ 947184 – 24,60$)

N’en déplaise à certains, le vin conventionnel, ce n’est pas mal!

Il y a dans le monde du vin, du jus pour tout le monde et du monde pour tous les jus. Malheureusement, il y a aussi une tendance à un sectarisme notoire dans les critères de sélection.

Une tendance qui ne date pas d’hier mais qui, à mes yeux, semble prendre de l’ampleur. Un danger je pense, qui risque de faire passer les vins dits « conventionnels » pour des pestiférés du jus de raisin fermenté.

Il y a quelques années déjà, je me souviens d’un sommelier en visite au feu restaurant l’Utopie, à qui je présentais un vin d’un grand négociant bourguignon. La réaction a été virulente et sans appel: « Non, non, non! », m’a -t-il répondu d’un air condescendant, avant même d’avoir eu l’occasion de rentrer en contact avec le vin. Un exemple qui illustre bien mon sentiment envers les idées toutes faites.

Je vous entends déjà: « En voilà encore un qui essaie de relancer le débat ». De plus en plus de gens veulent boire bio,  « sans souffre ajouté », ce qui est compréhensible. Mais que devons-nous faire alors des vins « conventionnels »? Les rayer de la carte et tirer à boulets rouges sur ses producteurs?

Je ne vous reparlerai pas ici des distinctions entre les différents courants de pensée, l’exercice a déjà été fait, à plusieurs reprises et par bien du monde. J’apporterai toutefois une courte précision: tous les vins « conventionnels » n’en sont pas des trafiqués, matraqués de produits chimiques et/ou de synthèse, du moins pas si je me fie à ce que je déguste de façon régulière. Et non, je ne me lancerai pas dans un déballage de noms. Les bons se connaissent, les mauvais aussi.

Je ne vous mentirai pas. J’ai souvent énormément de plaisir à boire des vins élaborés au plus proche des bonnes pratiques viti-vinicoles, notion qui fait également largement débat. Des vins digestes, vivants et émouvants dont le contenu se vide d’une façon assez rapide. Je continue de penser que ces vins existent aussi au coeur de la catégorie dite « conventionnelle ».

Comme me l’a dit dernièrement un collègue, le désir de boire le plus « clean » possible est noble, mais quand le vin est bon, ne goûte pas comme s’il avait été travaillé ou construit et qu’il donne du plaisir, devrait-on s’en offusquer? 

Chaque semaine, je suis en contact avec des personnes qui se forment dans le monde du vin. Des personnes qui arrivent parfois avec de grands avis face aux différents types de production. Mon rôle n’est pas de les orienter vers une catégorie de vin en particulier mais bien de leur ouvrir l’esprit sur ce qui se fait de bien et de moins bien dans tous les secteurs. Au final, même si j’espère que tous s’orienteront vers des vins issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement et élaborés selon les meilleures pratiques possibles, j’espère aussi qu’ils garderont l’esprit ouvert et qu’ils ne tomberont pas dans un sectarisme viti-vinicole au risque de manquer de conversation lorsque viendra le temps de déguster entre amis une bouteille de vin « conventionnelle ».

Santé! peu importe votre vin.

Billet « je fais ce que je veux, c’est mon blogue » – Hommage à ma blonde

FullSizeRenderJe suis parti. Les photos seront belles, les soupers festifs et les dégustations nombreuses. Point de chute? Les collines du Piémont en Italie et leurs villages aux noms évocateurs: Asti, Barolo, Barbaresco, Alba. Disons-le, il y a des voyages professionnels plus plaisants que d’autres. J’ai choisi l’univers du vin, ça  aide.

Je suis parti, elle est restée.

Deux ados à la maison. Des entraînements de soccer, des devoirs, du linge sale, des chicanes. Une cocotte d’un an: des poursuites à travers la maison, des couches, des bains, des repas plus ou moins faciles, des dodos et des réveils, des cours de natation. Vous voyez le tableau?

Elle aura de la difficulté à trouver quelques minutes pour prendre soin d’elle, ou se faire un café. Elle mangera sur le bout du comptoir, la fourchette dans une main, le jouet de bébé dans l’autre, tout cela en vidant le lave-vaisselle. Parce que oui, Véro pense aux autres avant de penser à elle, c’est ainsi.

Moi, assis dans un restaurant avec vue sur les vignes, j’aurai dans ma main une fourchette, de l’autre, un verre de vin.

Elle est heureuse pour moi. Le soir très tard, elle ouvrira sa boîte de messagerie et lira avec attention le récit de ma journée. Elle prendra le temps de me répondre avec toute la délicatesse que je lui connais sans oublier de me souhaiter du repos. Parce que oui, Véro pense aux autres avant de penser à elle, c’est ainsi.

Moi de l’autre côté de l’océan, je serai déjà dans les bras de Morphée.

Mon voyage durera dix jours. Un séjour plein de découvertes et d’enrichissements. Pendant ce temps, Véro supportera pour deux les réalités du quotidien, sans jamais flancher. À mon retour, je serai fatigué… Elle sera splendide, soucieuse de m’offrir le meilleur de sa personne, m’accueillant avec le plus radieux des sourires. Parce que oui, Véro pense aux autres avant de penser à elle, c’est ainsi.

Pour tout cela et bien plus encore, si je pouvais le temps d’un millésime être vigneron, mon vin lui serait dédié et sur l’étiquette on pourrait y lire « À celle qui brille, sans même y penser ».IMG_3938

À vos marques, prêts, cogitez! 10

À vos marques, prêts, cogitez!

Le concours « meilleur sommelier du monde » approche à grands pas.

 Seriez-vous au niveau? Chaque semaine jusqu’au jour du concours, répondez à 10 questions. 

Bonne chance!

1- À quel pays associez-vous Rosa Kruger ?

Afrique du Sud

2- Qu’est ce qu’un Gemischter Satz ?

Vin composé de différents cépages en Autriche

3- Donnez pour la catégorie de saké suivante le degré de polissage du riz :

Jumai Dai Ginjo: 50%

4- De quel pays est originaire le cépage malagousia?

Grèce

5- Sur quelle commune retrouve -t-on l’appellation Bellet?

Nice

6- Quel est le dernier village à avoir obtenu  sa reconnaissance de cru parmi les Côtes du Rhône villages ?

Cairanne

7- Associez les crus de café suivants au bon pays :

Blue mountain: Jamaïque

Harrar: Ethiopie

Bourbon pointu: Île de la Réunion

8- Dans quelle région de Nouvelle-Zélande se situent les domaines suivants :

AltaRangi : Martinborough

Te Awa : Hawke’s bay

Kumeu river : Auckland

9- Dans quelle vallée se situent les zones de viticultures suivantes?

Zapallar : Aconcagua

Marga marga : San Antonio

San juan : Leyda

10- Depuis quand peut-on produire du rosé sur l’appellation Franciacorta ?

2003

…donc tu n’es pas sommelier

12669554_10153723978705783_4316958028389853434_n

Dans le monde du vin, les qualificatifs sont nombreux et les termes pour décrire un métier qui tourne autour de la bouteille ne manquent pas. « Sommelquoi? Ha! t’es oenologue et tu as le plus beau métier du monde. En fait tu passes ta journée à boire du vin, moi aussi je veux faire ça ».

Vu de même, je comprends mieux pourquoi la profession compte de plus en plus de sommeliers. Toutefois, il serait utile de préciser certains points.

Tout le monde s’entend sur le fait qu’il est super important de ramener sur terre un domaine qui se prend parfois un peu trop au sérieux. Toutefois, certains ont tendance à prendre la balle au bond un peu trop tôt, brandissant l’argument de la vulgarisation.

Tu as le droit d’être passionné. Je t’invite même à garnir ta cave de super flacons, à afficher sur les réseaux la bouteille que tu ouvres le vendredi soir pour célébrer la fin d’une dure semaine de travail et devant laquelle tu prendras la décision de tout lâcher pour devenir « sommelier ». Cependant, je t’en prie, prends le temps de  réfléchir à l’essence même du mot. C’est fait. Tu penses que ça a bien de l’allure.

Tu décides de t’inscrire dans un des nombreux cours sur le vin qui sont offerts à droite et à gauche. Très vite, tu apprends à tenir ton verre avec élégance, à faire du bruit avec ta bouche et à parler du vin tout en remuant ton verre devant un auditoire subjugué par autant de dextérité. Si vraiment tu pousses davantage, tu ajouteras à tes compétences la respiration continue, qui soit dit en passant, ne te servira qu’à caler une bouteille d’une seule traite sans en mettre de partout. Sauf que, si comme moi, tu as pris un cours sur le café pour appendre à bien utiliser ta machine espresso à la maison, tu ne peux te déclarer Barista. Tout au plus, achète-toi une belle petite pancarte de maison que l’on trouve en boutique et affiche-la  fièrement dans ta cuisine.

m-TRIJsmcooLRIlnZE4cQkQ

Poursuivant ta démarche, tu décides de t’inscrire dans un cours de sommellerie… on se rapproche dangereusement du but. L’intitulé devrait te mettre la puce à l’oreille; on parle ici de la discipline qui pourra te mener à bien des métiers différents, tous très complémentaires. Porte une attention particulière au contenu du programme. Tu y verras un module qui s’intitule « conseils et service des vins ». Si ce module ne t’inspire pas le moins du monde, tu as un début de réponse à ta réflexion. Car, ne l’oublie pas, la pratique fait partie intégrante du métier de sommelier qui s’étend aussi à bien d’autres choses (thé, café, eau, cigares, gastrononomie…).  Ceci étant dit, tu n’es pas obligé de t’inscrire dans un cours de sommellerie pour exercer le métier, il va sans dire que les autodidactes ne sont pas des pestiférés, loin de là. Ils restent cependant une minorité. T’es toujours là?

Je t’invite alors à plonger dans ce texte de Guenaël Revel qui retrace l’histoire du métier de sommelier. Histoire de la sommellerie

Je te vois venir avec des gros souliers. « Heille Chose! (oui je mérite quand même une majuscule malgré le sobriquet) Toi tu t’affiches comme sommelier alors que t’es juste un enseignant en sommellerie et que tu tiens deux trois chroniques sur le vin, alors ferme-la donc! » Je te répondrai ceci. Dans la mesure où j’ai oeuvré pendant dix ans en restauration et plus précisément en tant que commis sommelier, sommelier, chef sommelier (choisi celui qui te plaira), je pense avoir l’expertise nécessaire pour utiliser ce terme lorsque l’on me demande quel est mon métier. Voilà.

Maintenant, comme tu trouves que le terme est de plus en plus utilisé, tu cherches Le moyen de te démarquer. La carte d’affaires est alors ton alliée. Il y est inscrit« sommelier professionnel ». Attends-moi deux secondes, les yeux me piquent. Tu viens de te tirer dans le pied. Je t’explique. Disons que j’ai un tuyau qui fuit chez nous. Mon premier réflexe ne sera pas de taper « sur les internets »  plombier professionnel . Je vais me contenter de boucher le tuyau avec le plus gros de mes doigts en hurlant à ma blonde:  « Appelle un plombier! ». Penses-tu vraiment que ça va faire une différence si j’ajoute « professionnel »?

Ok, d’abord. Alors tu essaies autre chose. Ça adonne que tu adores la bière. Tu me vois venir? Sommelier bière. Quessé ça?! Tu ne me crois pas? Check ça: http://www.bieresetplaisirs.com/2014/06/26/programme-sommelier-biere-cite-collegiale/

Sans nécessairement être un expert en la matière, le sommelier se doit d’avoir des connaissances élargies. Cela inclut tout ce qui est de nature liquide et bien plus encore mais nous n’irons pas là aujourd’hui. Si je suis ta logique, le Barista pourrait être un Barista en bière ou en vin pour autant qu’il remplace le café par l’un des deux liquides. Ouin, ça marche pas, tu vois bien.

Comprenons-nous bien, je n’essaie pas ici de faire une chasse gardée des connaissances en matière de vin et d’autres liquides. Il existe de nombreuses personnes hyper professionnelles et érudites en matière de vin. Au Québec, je pense à Guénaël Revel (auteur, conférencier, historien), Nadia Fournier (écrivain et auteur),  David Pelletier (je te laisse aller explorer la supercherie nuancée de son logo). À l’international,  allons-y avec Le gros nom: Jancis Robinson (Master of Wine). Vois-tu quelque part le mot sommelier? Ce que je veux dire, c’est que nous pouvons tous oeuvrer autour du vin, mais qu’il convient selon moi d’utiliser le bon terme pour décrire la profession exercée, sans que personne ne se sente plus ou moins important qu’un autre.

Donc, si je récapitule, tu capotes sur le vin, tu as pris, ou non, des cours sur le sujet et aujourd’hui tu essaies de bien des (mauvaises) manières d’accrocher une grappe à ton veston. Il te manque pourtant la base. Tu t’es inscrit trop vite au camp de sélection du métier et la sentence vient de tomber….tu n’es pas sommelier.

porto

À vos marques, prêts, cogitez! 9

À vos marques, prêts, cogitez!

Le concours « meilleur sommelier du monde » approche à grands pas.

 Seriez-vous au niveau? Chaque semaine jusqu’au jour du concours, répondez à 10 questions. 

Bonne chance!

1- Que signifie la mention straight whisky?

Il s’agit d’un whisky non ajusté à l’eau, tiré directement du fût

2- Nommez les cuvées moelleuses produites par le producteur Alain Brumont sur sa propriété du Château de Bouscassé.

Frimaire, Brumaire, Vendémiaire, Les Larmes Célestes

3- À quel cépage attribuez-vous le Traminer ?

Savagnin

4- Associez les personnalités suivantes au bon château:

Pascal Chatonnet; Château Haut Chaigneau

Denis Dubourdieu: Château Doisy Daëne

Bernard Magrez: Château Fombrauge

5- Sur quel appellation espagnole retrouve -t-on la famille Chapoutier?

Ribera del Duero, Mathilde Chapoutier sélection

6- Dans quel style de rhum utilise -t-on un résidu acide re fermenté nommé Dunder?

Rhum jamaïcain

7- Moulin Touchais produit des vins en appellation Coteaux-du-Layon. Entre 2005 et 2016, quels millésimes ne seront pas commercialisés sous cette appellation?

2003 et 2008

8- Précisez l’encépagement des cuvées suivantes et donnez le nom du domaine qui se cache derrière ces cuvées:

The Hermite Crab: viognier/marsanne

The Dry Dam: riesling

The Feral Fox: pinot noir

9- Tonnelier situé sur la commune de Saint-Romain en Bourgogne, qui suis-je?

François Frères

10 – Pour Pâques, êtes vous plus? 

poule ou lapin? 😉

À vos marques, prêts, cogitez! 8

À vos marques, prêts, cogitez!

Le concours « meilleur sommelier du monde » approche à grands pas.

 Seriez-vous au niveau? Chaque semaine jusqu’au jour du concours, répondez à 10 questions. 

Bonne chance!

1- Nommez 3 des 8 sous-terroirs classés de l’appellation Chianti. (en fait en devenir, pas encore officiel)

  • S. Casciano in Val di Pesa
  • Greve in Chianti
  • Radda in Chianti
  • Castellina in Chianti
  • Gaiole in Chianti
  • Castenuovo Beradenga
  • San Donato
  • Panzano

2- La région des Finger Lakes partage une appellation avec la Péninsule du Niagara, quelle est cette appellation?

Niagara Escarpement

3- En vous basant sur le degré de maturité suivant (22?brix), à combien évaluez-vous le potentiel d’alcool par volume exprimé en % – Expliquez votre calcul

22 X 10 = 250 g sucre/litre

220 / 17 = 13% ABV

4- Dans quel type de vin la composante « diacétile » est-elle généralement plus marquée? À quel arôme associez-vous ce terme?

Les vins élevés en fût de chêne en présence des lies et ayant subit une fermentation malolactique complète— Beurre

5- Nommez trois sous-régions de l’appellation Vinho Verde?

Amarante, Baiao, Basto, Cavado, Lima, Monçao, Paiva, Sousa, Vinho regional Minho.

6- Donnez un aperçu du profil aromatique du cépage Frappato élevé en cuve inoxydable?

Goût de raisin frai, floral

7- À quel vignoble et à quel domaine associez-vous la cuvée suivante: « La vigne aux gamins »? Précisez l’encépagement et la sous-région.

Champagne, Côtes des Blancs, 100% Chardonnay – Domaine Thienot.

8- Que est la particularité du Vermouth de Chambéry?

Vermouth d’appellation d’origine protégée, élaboré à partir de vins blancs de Savoie

9- À quel produit associez-vous les variétés suivantes:

criollo, forastero, trinitario, nacional: cacao

10 – Qu’est-ce que L’Oeil de perdrix »? soyez le plus précis possible.

Vin Suisse originaire de la région de Neuchâtel issu de pinot noir très peu cuvé.

À vos marques, prêts, cogitez! 7

À vos marques, prêts, cogitez!

Le concours « meilleur sommelier du monde » approche à grands pas.

 Seriez-vous au niveau? Chaque semaine jusqu’au jour du concours, répondez à 10 questions. 

Bonne chance!

1- Quelles sont les contraintes d’élevage pour les appellations suivantes?

Barolo riserva: 3 ans minimum dont 2 ans maximum en fût

Barbaresco: 2 ans minimum dont 1 maximum en fût

2- Qui est cette personne? 

Charles Frankel: Géologue et écrivain (livre Terre de vignes 2011)

3- Gros noir, picargneau, romain; à quel cépage associez-vous ces noms?

César

4- Nommez 5 cépages de la famille des Carmenets:

Fer Servadou, Cabenet Franc, Merlot, Cabernent Sauvignon, Carmenère, Petit Verdot

5- À Quoi correspond le Moromi? À quel produit alcoolique l’associez-vous?

Moût de riz en fermentation

6- Quelles sont les sous-appellations connues de Niagara-on-the-lake?

Niagara River, Niagara lakeshore, Four Mile Creek, St David’s Bench

7- Quel nom prend un Tokaj sec? Quel est le taux maximum de sucre résiduel autorisé pour ce vin?

Tokaj Szamorodni – de 10 g de SR

8- Dans quel pays (précisez la région) trouve -t-on l’appellation Alella?

Espagne, Catalogne

9- À quel état associez-vous les régions suivantes?

Sonoita: Arizona

Snake River Valley: Idaho

10- Précisez la réglementation entourant la mention Hors d’âge pour l’appellation Rivesaltes:

Réservé aux Rivesaltes Ambré et Tuilé – 5 ans minimum d’élevage

À vos marques, prêts, cogitez! 6

À vos marques, prêts, cogitez!

Le concours « meilleur sommelier du monde » approche à grands pas.

 Seriez-vous au niveau? Chaque semaine jusqu’au jour du concours, répondez à 10 questions. 

Bonne chance!

1- Classez les climats suivants sur la bonne rive:

– Vaillons: gauche

-Pieds d’aloup: droite

-Bréchain: droite

-Forêt: gauche

2- À quelle appellation d’origine contrôlée se rattachent les mentions suivantes?

Côtes de Barr, Saint-Hippolyte, Scherwiller – Alsace

3- Nommez les sous appellations de Willamette Valley:

Chehalem Mountains, Yamhill-Carlton District, Ribbon Ridge,  Dundee Hills, McMinville, Eola-Amity Hills

4- Quels millésimes associez-vous aux « trois glorieuses » et pour quelle région?

1988, 1989,1990

5- Le Torgiano Rosso Riserva est un classique basé sur le Sangiovese. Quel autre nom prend ce cépage dans cette région?

Pas de synonyme – sangiovese, c’est tout!

6- Nommez les 10 appellations revendiquées pour l’ensembles des trois sous régions suivantes: Mount loft ranges, Adelaïde, Fleurieu:

Clare valley, Barossa valley, Eden valley, McLaren vale, Adelaide Hills, Adelaide plains, Langhorne creek, Currency creek, Southern Fleurieu, Kangaroo island

7- Donnez un exemple d’amer pour chaque catégorie:

-concentré: Angostura

-goudron: Picon

-clair: Campari

8- Qu’est-ce que la Tarragone jaune du siècle?

C’est un assemblage de plusieurs millésimes de chartreuse Tarragone

9- Quelle différence faites-vous entre Peter Mondavi et Robert Modavi?

Peter Modavi : Charles Krug winery

Robert Mondavi: Robert Mondavi winery

10- SLV, cask 23, Fay: à qui appartiennent ces trois cuvées?

Stag’s Leap Wine Cellars