Les vins du sud-Ouest de la France au salon des vins de Québec, découvrez-les!

À quelques jours du salon international des vins et spiritueux de Québec, je vous invite à plonger tête baissée dans une région tout aussi connue pour sa gastronomie que pour les merveilleux vins qu’on y produit. Partez à la découverte de cépages locaux et profitez de la diversité des vins que la région du Sud-Ouest de la France a à offrir. Les 28,29 et 30 avril, au salon des vins,venez rencontrer les vignerons du Sud-Ouest et déguster leurs vins. 

Une région de bon goût, où il fait bon vivre

Avec Toulouse comme capitale régionale, le Sud-Ouest ne cesse de séduire les touristes de passage. Une région nichée entre la mer Méditerranée, l’océan Atlantique et les Pyrénées, traversée par de nombreux chemins menant à St-Jacques-de-Compostelle.

Ici, on ne fait pas de compromis sur la qualité. Le Sud-Ouest s’inscrit d’ailleurs comme la première région d’Europe en nombre de produits qui bénéficient d’un label de qualité officiel. Jambon de Bayonne, Roquefort, Laguiole, porc noir de Bigorre, canard gras, sans oublier le fameux Cassoulet de Castelnaudary, ne sont que quelques exemples gastronomiques qui mettent l’eau à la bouche, ou le vin dans le verre, c’est selon.

 

Des vins uniques

Bien entendu, les vins de Cahors et de Madiran portent haut les couleurs du potentiel vinicole du Sud-Ouest. Mais là ne s’arrête pas l’identité vinique de la région. Si le malbec et le tannat signent des vins généralement sombres et puissants, capables de supporter la générosité d’un cassoulet ou d’un ragoût de gibier, le fer servadou offre des vins d’une grande diversité en fonction de son lieu de plantation. Sous le nom de  mansois, il donne naissance au Marcillac, appellation située à proximité du massif-central. Dans le verre, un vin au profil vif et fruité, doté d’une belle trame épicée.

Plus au sud, du côté de Gaillac, il prend le nom de braucol et s’associe à des cépages tout aussi uniques comme le duras et le prunelard. Il en ressort des vins d’une grande fraîcheur, faciles à boire, gourmands et très fruités. En plus des vins rouges que l’on y produit, vous trouverez sur cette appellation une panoplie très intéressante de vins blancs, rosés et effervescents. 

Les vins de Fronton,  issus du cépage négrette, sont également à découvrir. L’appellation est connue pour la production de vins rouges, mais aussi rosés. Des vins ronds, souples et floraux, portés par une puissance aromatique assez intense qui en fait de bons compagnons de table.

Mais le Sud-Ouest vinicole produit aussi des blancs que vous trouverez dans l’appellation Côtes-de-Gascogne. Des vins d’une grande fraîcheur agrumée et  plutôt légers.

Les amateurs de vins blancs plus sucrés trouveront chaussure à leur pied grâce au Pacherenc du Vic-Bilh, ou encore au Jurançon, deux appellations connues pour leurs vins doux mais aussi pour leurs vins secs issus des mêmes cépages: petit manseng, gros manseng, petit courbu et arrufiac.

Un futur prometteur

Dans ce monde viti-vinicole dans lequel les cépages internationaux prennent une place importante, les cépages et les vins du Sud-Ouest offrent une alternative des plus intéressantes qui saura séduire les amateurs de vins. Bruhlois, Irouléguy et Saint-Mont sont d’autres appellations que je vous encourage également à découvrir.

3 vins à découvrir ce printemps 

Fronton rosé 2015, Château Bellevue La Forêt (SAQ 219840 – 14,55$)

Marcillac, Lo Sang del Païs 2015, Domaine du Cros (SAQ 743377 – 16,80$)

 Cahors 2013, Château de Haute-Serre (SAQ 947184 – 24,60$)