C’est l’heure du rosé, un Chartier svp

J’attends toujours après tout le monde pour aller manger dans un restaurant qui vient d’ouvrir. Je n’aime pas trop l’effervescence et l’excitation qui accompagnent l’ouverture de celui-ci. Qui plus est, j’aime donner le temps au monde de prendre leurs marques.

Me voilà donc, retardataire, à commenter ce Rosé 2015 de l’ami Chartier. J’attendais le moment parfait, le 24 degrés accompagné du soleil et de ses effluves printanières.

Généreux et gourmand, ce vin élaboré en grande partie sur les hauteurs du Pic-Saint-Loup dans le Languedoc offre une matière fruitée envoûtante. Au nez comme en bouche, les notes de fraise volent la vedette, laissant quelques grenailles aux fruits jaunes et à de subtiles notes florales. Loin des rosés racoleurs et plein de sucres résiduels que l’on essaie de nous faire boire chaque année, vous aurez affaire ici à un vin intelligemment conçu, rond et fruité. La finale s’accompagne d’une douce amertume qui apporte une agréable tension.

De mon côté, si je n’ai pas respecté à la lettre les ingrédients prescrits sur la contre-étiquette, le plaisir fut au rendez-vous: carpacio de boeuf, huile d’olive, parmesan, tartare de tomates au basilic et tomates fraîches.

Bonne saison estivale!

IGP pays d'Oc, Le rosé 2015, Chartier Créateur d'Harmonies 
(SAQ 12253099 - 19,00$)