P’tite vite de la semaine: accueillir l’été à grands coups de Pinot!

Parce que l’été est à nos portes, voici un vin qui saura l’accueillir comme il se doit.

 

10521029_isAvec un nom pareil, « la Framboisière» évoque la gourmandise. Mais ne pensez pas que cette cuvée bourguignone se contente de si peu. Elle porte en elle un caractère animal, presque sauvage que je retrouve souvent quand je déguste cette appellation du sud de la Bourgogne. Mercurey est à mon sens une belle rencontre entre l’élégance des vins de la côte de Beaune et le caractère plus racé des crus du nord de la côte de Nuits.

Si vous ne connaissez pas cette appellation nichée au coeur de la côte Chalonnaise, le Domaine Faiveley vous fera découvrir un grand classique de la maison, qui, année après année, fait partie des incontournables du domaine.

00147959_isSi vous souhaitez pousser l’expérience Mercurey un peu plus loin, n’hésitez pas à vous procurer la cuvée du Clos des Myglands, monopole de la famille qui a su me séduire lors d’une récente dégustation. Le millésime 2012 s’exprime dans une dimension florale incroyable rappelant la violette, le tout relevé d’une délicate touche épicée qui tend sur des notes de poivre rose. Il y a une profondeur supplémentaire sur ce premier cru de l’appellation qui fait en sorte que le vin s’étire en longueur et laisse derrière lui une agréable sensation de plénitude.

Mercurey la framboisière 2010, Domaine Faiveley 
(SAQ 10521029 - 33.00$)
France, Mercurey 1er Cru Clos des Myglands 2012, Domaine Faiveley
(SAQ 00147959 - 40,00$)