Notre Foodcamp 2014

C’est dans la magnifique salle de bal du Château Frontenac que se tenait cette année la 3e édition du Foodcamp.

Du talent, il y en avait à revendre cette année. Plusieurs chefs reconnus se sont succédés toute la journée pour nous partager leurs techniques culinaires dans une ambiance des plus agréable. Voici la liste des personnalités présentes http://www.foodcampquebec.com/les-chefs/

Photo copie 7

Tout a commencé par une présentation de Baptiste Peupion, chef exécutif du Château. qui est venu nous concocter une recette gourmande pour débuter la journée. Nous avons eu droit à des crognets, hybrides entre le croissant et le beigne. 100% beurre, 100% plaisir!

S’en est suivi Stéphane Roth, chef du restaurant  Le Patriarche, qui a récemment obtenu la distinction cinq diamants. Monsieur Roth se lance également dans un nouveau projet à partir de lundi: Le Tournebroche ouvrira ses portes au 1190 rue St-Jean. Avec  comme bouchée une sucette de volaille au fromage Hercule, enrobée d’un velouté de cassis, je dois dire que Stéphane s’était lancé tout un défi. La fatigue liée à l’ouverture d’un restaurant semble avoir joué un rôle dans sa présentation.

Photo copie 9

Visite très attendue, le sympathique pâtissier Patrice Demers a eu droit à une belle ovation dès son arrivée. La thématique: la pâte à choux. C’est avec beaucoup de simplicité qu’il nous a partagé ses trucs de pâtissier. Ainsi, nous avons appris qu’il était préférable de congeler sa pâte à choux déjà façonnée avant de la faire cuire pour obtenir un chou toujours frais et de forme régulière. Si jamais vous passez par Montréal, Patrice Pâtissier, située au 2360 rue Notre Dame Ouest est un incontournable. Vous pourrez même mettre la main à la pâte avec lui car il donne aussi des cours.

Martin Juneau, déjà présent l’an dernier et toujours très attendu au Foodcamp, nous a montré comment se simplifier la vie en faisant une sauce hollandaise sans clarifier le beurre. Maintenant si vous trouvez ça encore trop long, l’équipe de Martin Juneau se fera un plaisir de vous en servir!

crédit photo: Caroline Décoste
crédit photo: Caroline Décoste

Avec un demi porcelet présent sur la table, l’équipe du Pied Bleu (rue St Vallier Ouest, à Québec) s’est chargée de nous offrir une présentation burlesque en préparant la bête au complet en 30 minutes chrono. L’exercice, bien qu’intéressant, m’a paru un peu long.

Une des meilleures présentations de la journée est venue du duo complice composé de Marie-Chantal Lepage et de Jérôme Ferrer. On a pu sentir le grand professionnalisme des deux chefs. La Chef Lepage nous a partagé sa passion de la cuisine en préparant un gravlax de morue noire d’Alaska, thé du labrador et gin Ungava, purée de pois chiche à l’encre de seiche, mousse aux pois verts. Le chef du groupe Europea y est allé quant à lui de trois techniques que je mettrai rapidement à exécution dans ma cuisine : citron confit, saumon boucané et fromage maison. Tout le monde a souligné sa grande générosité et son profond amour de la cuisine.

Pour ma part, c’est sur cette présentation que j’ai dû m’éclipser. Ont suivi : Anne Desjardins, Stéphane Modat et le très volubile et chauffeur de salle Danny St-Pierre. Ma conjointe, restée sur place a apprécié la finale, en particulier la bouchée de Stéphane Modat, chef des restaurants du Château Frontenac.

J’en profite ici pour lui donner la parole dans un condensé de son Foodcamp.

Félicitations aux organisateurs et à l’an prochain!

Le Foodcamp en condensé (par Véronique Côté)

La meilleure bouchée: définitivement celle de Stéphane Modat. (Pétoncle, orange brûlée et cèdre). En passant, Stephane Modat, j’ai une immense haie de cèdre.

Mention d’honneur à Martin Juneau pour ses trucs utiles (hollandaise facile et muffin anglais maison) et à Danny St-Pierre pour sa présentation remplie d’énergie et d’humour. Ça nous en a fait oublier des plus difficiles comme celle du chef du Patriarche qui n’était visiblement pas dans une bonne journée et qui semblait dépassé et celle des gars du Pied Bleu dont l’idée de transformer un cochon en 30 minutes était meilleure sur papier. Présentation très intéressante de Patrice Demers. J’aurais cependant aimé qu’il s’adresse davantage à nous qu’à l’animateur avec qui une discussion s’est installée.

Les chocolats Valrhona et leur partenariat avec la boulangerie Le Fournil m’ont fourni de délicieuses calories de bonheur.

Petite découverte au kiosque de Madépices: la poudre de vanille que j’ai bien hâte d’utiliser.

Le déménagement de l’événement au Château s’avère un gros plus.

Pour l’an prochain, un éclairage sur le plan de travail pour la caméra est plus que souhaitable.

Un gros et bel événement pour lequel il faut souligner l’extraordinaire travail des bénévoles. Longue vie!