Chablis: l’expression d’une belle austérité

(ou comment parler de Chablis sans jamais prononcer le mot magique…)

Il est toujours intéressant de partir au coeur d’un vignoble, à la rencontre de ceux qui font le vin. Quand ce sont eux qui viennent à vous, le privilège est tout aussi grand. Loin de son milieu de travail, de son terroir, l’homme derrière le vin a alors pour mission de vous faire voyager. Il devient conteur et historien, ambassadeur de son vignoble.

Rencontrer Hervé Tucki, ambassadeur de la Chablisienne depuis plus de 30 ans, c’est plonger pour quelques instants au coeur du vignoble bourguignon, s’arrêter sur les bords du Serein, fleuve qui déambule aux pieds des vignes de Chablis.

La Chablisienne, c’est une coopérative sans en être une. Elle réunit en effet 300 vignerons sous une seule étiquette. Mais là n’est pas l’essence de la Chablisienne. Produisant pas moins de 6 grands crus, 15 premiers crus et des appellations villages, cette institution vinicole couvre l’intégralité du vignoble et s’assure de distribuer des cuvées qui expriment pleinement les différentes expressions du terroir. Plus encore, elle travaille dans un esprit de producteur. Les liens serrés avec ses adhérents permettent un suivi constant de la qualité en amont, permettant  ainsi d’impliquer pleinement tous les acteurs de la filière.

Mais le travail ne s’arrête pas là. Suite à la vinification et peu importe son rang dans la hiérarchie des appellations, le vin passe par une longue phase d’élevage (en barrique et en cuve), pendant laquelle il s’arrondit, se complexifie, sans jamais s’alourdir d’un boisé trop insistant. Il suffit d’ailleurs de déguster les derniers millésimes (2009 et 2010) pour s’apercevoir que l’élevage est affaire de précision. Selon Hervé Tucki, la philosophie est simple : «nous élevons nos vins comme si chaque barrique allait être embouteillée séparément». Un philosophie qui permet de respecter la pureté des expressions nettes et ciselées des différents climats de Chablis.

À la Chablisienne, la précision et le soin apportés aux vins ne sont pas réservés aux cuvées haut de gamme. Les Chablis la Sereine ainsi que les vieilles vignes les Vénérables en sont de bons exemples. Deux Chablis villages issus de différentes parcelles et dont l’élevage sur lie fine pendant 15 mois apporte charme et raffinement. Le Chablis la Sereine reflète le caractère solaire du millésime 2009, exprimant avec franchise des notes de fruits blancs à pleine maturité, sans jamais perdre de sa fraîcheur. La cuvée les Vénérables 2008 offre quant à elle plus de croquant, dans un ensemble plus défini et tirant sur les agrumes. Peu importe le style, on ne peut que se réjouir de la qualité et des prix proposés pour ces deux appellations villages.

Parmi les premiers Crus du millésime 2010 produits par la Chablisienne, citons les climats «Côte de Léchet, Fourchaume et Mont de Milieu. Dégustés côte à côte, force est de constater qu’à Chablis, le cépage n’est qu’une des composantes de la notion de terroir. Comme on l’entend parfois en Bourgogne: «difficile de faire des vins de cépages, ici on fait des vins de terroir».

Situé sur la rive gauche du Serein, les vins du climat de la Côte de Léchet se veulent délicats, solaires et onctueux, sans jamais perdre de leur caractère aérien. De l’autre côté du fleuve, le climat Fourchaume est souvent considéré comme le plus grand des premiers crus. Générosité et puissance sont au rendez-vous. Enfin, sur le climat Mont de Milieu, l’exposition au sud qui apporte chaleur et luminosité au raisin, trouve comme partenaire un sol argileux plus frais, ce qui permet de produire des vins aux équilibres remarquables, des vins «chauds» issus de terroirs froids.

Enfin, du côté des grands crus, le climat les Blanchots et le renommé Château Grenouilles, sont des vins volumineux et intenses pour lesquels le temps est un allié de choix, faisant jaillir la «belle austérité» des Chablis.

Les cuvées disponibles en succursales:

Chablis La Sereine2009, La Chablisienne (SAQ 565598 – 21,704)

Chablis Vieilles Vignes Les Vénérables 2008,La Chablisienne                               (SAQ 11094639 – 25,65$)

Chablis 1er Cru Fourchaume 2010, La Chablisienne (SAQ11094671 – 30,05$)

Chablis 1er Cru Côte de Léchet 2010, La Chablisienne (SAQ 869198 – 29,25$)

Chablis Grand Cru Blanchot 2009, La Chablisienne (SAQ 11439668 – 60,00$)

Chablis Grand Cru, Château Grenouilles 2008, La Chablisienne                        (SAQ 114332233 – 84,25$)