Généreux blanc du Rhône

Avec l’automne qui semble maintenant bien installé, le vins blancs frais et craquants que l’on a consommés tout au long de l’été, cèdent leur place aux vins plus denses, capables de soutenir des mets de saison plus enveloppant.

Du côté de la vallée du Rhône, l’appellation Châteauneuf-du-Pape, bien connue pour ses vins rouges, produit également de superbes blancs alliant volume et puissance aromatique.

Avec deux cuvées présentées en SAQ, difficile de choisir entre deux styles diamétralement opposés des blancs du domaine de Nalys.

La cuvée «classique» séduit par sa franchise. Gras et générosité sont en rendez-vous en bouche sans jamais se soustraire à une fraicheur bien présente. Un vin net, épuré de tout artifice, s’étirant en une finale épicée qui lui apporte de la tension ainsi qu’une généreuse longueur. Un petit bonheur sur un risotto frit et pousses de roquette.

La cuvée Ecelencie fait ressortir quant à elle les puissants arômes du cépage Clairette qui rentre dans l’assemblage à hauteur de 35%.  Il en résulte un voyage en plein coeur de la Provence. Lavande, melon de Cavaillon, pêche et amande sont généreusement représentés ici dans un ensemble volumineux et gourmand. Un juteux filet de porc aux abricots et amandes semble tout indiqué pour cette fiole rhôdanienne.

France, Châteauneuf-du-Pape 2010, cuvée classique, Domaine de Nalys      (SAQ 11095834- 31,50$)

France, Châteauneuf-du-Pape 2009, Eicelènci, Domaine de Nalys                          (À venir en SAQ 11260211 – 45,00$)