Avant première des nouveaux arrivages SAQ

Invité à tester les nouveaux arrivages qui seront dévoilés cette semaine en SAQ, je me suis rendu ce lundi à Montréal pour me faire une idée des prochaines entrées sur nos tablettes. Frédéric Fortin, gestionnaire de communauté pour le blogue SAQ-Cellier, avait réuni pour l’occasion Vincent Alary du blogue Bu du Québec, Adrien Rodriguez des Caves St-Jacques et moi-même. La dégustation s’est tenue au restaurant Le Quartier Général dans le quartier Mont-Royal.

Rien de compliqué, pas de cotes, de simples appréciations et échanges sur les 13 produits présentés dans une ambiance détendue qui n’enlevait rien au sérieux de l’activité. Les prix n’ayant été dévoilés qu’à la toute fin, nous avons pu apprécier la qualité des vins présentés en fonction de leur provenance respective.

Une fois n’est pas coutume, la dégustation a débuté par les rouges, pendant que les blancs plongeaient dans un bain d’eau et de glace. « Et pour se rincer le gosier après un Madiran aux tanins musclés » me direz-vous? Rien de tel qu’un verre de crémant de Bourgogne des caves Bailly-Lapierre (code SAQ 11565015 – 23,80$), arrivé comme par enchantement dans nos verres, gracieuseté de la table voisine! Nous voilà repartis, papilles et vins blancs rafraîchis. L’exercice terminé, il ne nous restait qu’à jongler avec les bouteilles et les plats servis afin de trouver notre accord idéal.

De tous les produits dégustés (voir la liste plus bas), je repars avec trois coups de cœur,  disponibles à partir de jeudi dans la section Spécialités de la SAQ.

Italie,Verdicchio di Matelica 2010, Bisci (code SAQ 11660979 – 20,20$)

Un vin de plaisir simple, sur des notes florales, de fruits blancs et d’amande, à la bouche caressante qui a fait mon bonheur sur des arancini au chorizo de lapin et citron confit, accompagnés d’une roquette aux copeaux de parmesan.

Italie, Dolcetto d’Alba, Sorano di Treiso 2010, Giacosa (code SAQ 11651571 – 27,80$)

Un Dolcetto charmeur, gourmand et équilibré sur des notes de fruits noirs, offrant une belle amplitude en bouche, des tanins soyeux et une acidité rafraîchissante. Un compagnon de choix pour  la délectable joue de porc confite qui s’est présentée à notre table.

Chili, Valle de Colchagua, Coyam 2009, Emiliana (code SAQ 11651634 – 29,95$)

Une cuvée qui met en scène plusieurs cépages dont la complémentarité est ici indéniable.  Du fruit, des épices et un boisé maîtrisé dans un ensemble digeste porté par quelques notes d’eucalyptus qui trahissent sa provenance, le tout servi sur une bavette grillée et juteuse à souhait.

Liste complète des produits dégustés:

France, Saint-Nicolas de Bourgeuil, Agnès Sorel 2009, Pascal Lorieux   (11665489 – 25,70$)

Italie, Dolcetto d’Alba, Sorano di Treiso 2010, Bruno Giacosa (11665489 – 25,70$)

Italie, Lazio, tellus syrah 2009, Falesco (11660792 – 20,20$)

France, Coteaux du Languedoc, L’Orée 2009, Clos des Nînes (11661091 – 24,25$)

Italie, Primovolo 2007, Rocca delle Macie (11660952 – 39,75$)

Italie, Primitivo di Manduria 2008, Sessantanni (11660371 – 29,05$)

France, Madiran, L’Église 2008, Laroche-Brumont (11648734 – 29,10$)

Chili, Valle del Colchagua, Coyam 2009, Émiliana (11651634 – 29,95$)

France, Alsace Riesling, cuvée François Alphonse 2009, Kientzler (11661314 – 33,25$)

Italie, Verdicchio di Matelica 2010, Bisci (11660979 – 20,20$)

Italie, Collio, pinot bianco 2009, Schiopetto (11660881 – 25,90$)

Nouvelle-Zélande, Nelson, Pinot gris 2009, Waiema (11662018 – 20,80$)

France, Chinon blanc les Chanteaux 2010, Couly-Dutheil (11666123 – 20,10$)