Un Pinot noir au Québec?!…

C’est aujourd’hui que débute la deuxième édition du salon des vins de Lanaudière qui se tiendra jusqu’à demain soir à Joliette. Pour l’occasion, je vous propose une cuvée locale, fierté d’un producteur à la personnalité affirmée.

Bien que la plupart des vignerons de la province travaillent habituellement avec des cépages dits hybrides (croisement de deux espèces de vigne) comme le Maréchal Foch et le Frontenac pour les rouges, le Seyval blanc et le Vidal pour les blancs, Anthony Carone s’applique à planter des variétés de type Vinifera, convaincu du potentiel d’adaptation de ces dernières à nos conditions climatiques. Le temps nous dira s’il a raison…

Quoi qu’il en soit, la cuvée Venice 2010 qui sortira très prochainement en SAQ vous fera comprendre que le Québec n’a pas à rougir de ses vins. Issue majoritairement de Pinot Noir auquel viennent s’ajouter deux variétés locales, elle s’habille d’une robe grenat d’une profondeur surprenante. Au nez, l’expression aromatique ne manque pas de fruité avec ses effluves de cerise et de liqueur de fraise aux accents délicatement vanillés. La bouche est tout aussi soyeuse et enrobante, se terminant sur une pointe d’acidité qui rafraîchit le palais et nous invite volontiers à un autre verre.

Dégustée l’hiver dernier en Bourgogne sur le millésime 2009, cette fiole québécoise a laissé quelques personnes admiratives…

Québec, Pinot Noir Venice 2010, Domaine Carone (code SAQ 11345258 – 36,00$)